La Fédération du Bâtiment et des TP du Calvados est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Mise en ligne du dispositif d'accompagnement : rendez-vous dans la rubrique vous informer

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

28 juin 2018

RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT

Le 19 juin 2018

Extraits choisis du rapport moral de Marc ROLLET prononcé à l'occasion de l'Assemblée Générale de la Fédération le 19 juin 2018.

" A l’occasion de notre dernière assemblée générale en 2017, je commençais mes propos en posant une question : le Calvados / la Normandie étaient-ils en train de rater la reprise ?

Même si, en effet, la reprise s’est faite plus tard dans notre région, fin 2017 début 2018, il est incontestable que nous avons connu une embellie sur la plupart des segments de marchés, à des niveaux plus ou moins marqués, mais réelle, à l’exception des bailleurs sociaux obligés de se réformer.
La plupart des signaux sont au vert dans la construction, l’emploi salarié est en amélioration, les créations d’entreprises (hors micro entrepreneurs) sont au plus haut, les défaillances sont, elles, au plus bas depuis 2005.

L’environnement économique, social et institutionnel nous renvoie en permanence la question de l’adaptation de notre Fédération pour répondre aux besoins de nos adhérents, dans leur diversité voire même leur hétérogénéité et répondre aussi à la relation qu’ils veulent entretenir avec la Fédération.
Outre que c’est notre vocation essentielle, j’oserais dire que c’est une condition sine qua non de notre survie : contrairement à d’autres, le réseau FFB ne dépend que de ses adhérents. Ils sont la base de notre représentativité, de notre crédibilité en même temps qu’ils nous apportent la totalité de nos moyens d’action.
Notre responsabilité première est donc de les écouter et de leur apporter une offre syndicale de qualité, experte et « comestible » ! Nos adhérents deviennent de plus en plus des « clients », exigeants qui attendent des services personnalisés de qualité, dans un temps raccourci.
Plus individualistes aussi et ce besoin d’accompagnement expert au sein même des entreprises, des réunions décentralisées, des formats de réunions plus restreints.
La présence terrain de notre Développeur, Dillan LE PREVOST, nous conforte dans cette analyse : il est bel et bien fini le temps où les chefs d’entreprise faisaient eux-mêmes la démarche volontaire de solliciter une adhésion et ce ne sont que les contreparties immédiates et de qualité qui décident les jeunes entrepreneurs à nous rejoindre.
Les outils que nous mettons à leur disposition sont nombreux et pour les en convaincre, nous leur offrons depuis peu, une année de gratuité à la 1ère centrale d’achats du BTP développée par la FFB : e-btp. Et c’est assez efficace à en croire les chiffres du recrutement qui placent d’ailleurs notre département parmi les plus actifs sur le territoire normand !
Au-delà des prestations de service, l’adhésion à une Fédération présente plusieurs avantages. Le premier est la rupture de l’isolement. S’y ajoute le développement des compétences.
Difficultés économiques, réduction des marges, appauvrissement des structures des entreprises, augmentation du temps passé à la recherche de marchés ou aux tâches administratives, … tout rend aujourd’hui plus compliqué de se rendre disponible et tout invite à se replier sur soi-même, le nez dans le guidon.
Pour rompre l’isolement, nous multiplions les occasions de faire se rencontrer les professionnels pour s’informer ou échanger dans des formats variés: des petits déjeuners ou des « jeudi … tout est dit » pour rencontrer un expert, le représentant d’un organisme, un prestataire de service ; des matinales métiers ; des ateliers techniques ; des réunions de sections professionnelles ; des rencontres de l’artisanat ; des matinales sociales ; des matinales fiscales ; des réunions thématiques sur le RGPD, les marchés privés ou les nouvelles conventions collectives ; des ateliers DU ; des déjeuners territoriaux ; des déjeuners d’accueil des nouveaux adhérents …
Nous multiplions à l’envi les formules, les horaires, les lieux pour offrir à chacun la possibilité de nous rejoindre !
Nous sommes déterminés à préserver nos acquis et à adapter sans cesse notre Fédération sans pour autant négliger une propension forte des individus à plus d’indépendance et d’autonomie, les poussant à s’affirmer indépendamment des autres, à ne pas faire corps avec un groupe … les chefs d’entreprise n’échappent pas à cette tendance !
C’est compliqué pour une organisation professionnelle dont le fondement historique et la force sont le rassemblement, la mutualité, la solidarité vécus aujourd’hui comme des freins, des obstacles voire des repoussoirs.
Le correctif le plus puissant que nous mettons en œuvre, est une autre valeur forte de notre organisation : la convivialité.
Le Groupe Jeunes est le lieu par excellence où les jeunes entrepreneurs peuvent prendre l’habitude de se rassembler, de se côtoyer, d’échanger et de créer leur réseau dans la plus grande convivialité.
Car c’est bien aussi une demande qui s’exprime fortement : le succès de notre cérémonie annuelle des vœux en est la plus belle illustration.
L’offre de formation que nous proposons, répond à l’enjeu crucial de développements des compétences.
Nous avons réorganisé ce service en ouvrant un bureau au sein de la Fédération, au CEREF BTP pour que les entreprises soient certaines de trouver satisfaction à leurs besoins de réactivité, de proximité, de qualité. L’augmentation significative du nombre de formations dispensées cette année montre que cette intégration est réussie.
Réussie aussi l’expérimentation de la mise en place d’une coopération interdépartementale qui consiste à partager avec Le Havre et l’Eure, le traitement administratif de la gestion administrative des dossiers de remboursement des formations des moins de 11 salariés.
Cela nous ouvre probablement des perspectives pour enrichir notre palette de prestations : on voit qu’on peut tout à fait maintenir un service expert de proximité à l’adhérent pour un coût partagé. 

Un sujet me tient à cœur, vous le savez, c’est la transformation numérique. L’année 2017 a été marquée aussi par une accélération de la montée en puissance du numérique dans nos marchés et dans la vie de l’entreprise en général.
L'enjeu est d'importance pour les entreprises : cette succession ininterrompue d'innovations peut rapidement laisser quelques-uns d’entre nous sur le bord du chemin de la modernité.
Ces outils sont conçus pour faciliter la gestion administrative au sens large et améliorer la rentabilité de nos entreprises. Ils permettent de nouvelles formes de communication devenues incontournables pour développer des liens avec les clients et les fournisseurs.
Pour autant que nous soyons tous égaux devant l’accès au haut débit ou à la fibre !
Nous avons trouvé écho auprès de l’élu en charge de cette question au Conseil départemental qui s’est engagé à étudier la possibilité de lancer des travaux dans des zones blanches, sous réserve qu’elles concernent au moins 5 entreprises.
Je ne saurais trop vous inviter à vous concerter dans votre environnement proche et nous faire remonter vos difficultés pour que nous vous mettions en relations avec les services du Conseil départemental.
L’affiliation gratuite de tous les adhérents au portail e-btp est aussi une solution très concrète d’acculturation permettant à toutes les entreprises et notamment les plus petites, quel que soit leur niveau, de progresser dans l'usage des outils numériques.
Veille des marchés publics, veille des avis d’attribution, gestion des attestations légales, numérisation des pièces du marché, certificats électroniques ; e-btp doit vous permettre de réussir la dématérialisation de vos marchés et vous offre également nombre de solutions web pour vous faciliter le quotidien et réussir la transformation numérique de votre entreprise.

Enfin, pour être acteur et ne pas subir les inéluctables mutations liées au BIM, nous avons proposé aux donneurs d’ordres une charte des bonnes pratiques BIM.
Il ne fait aucun doute que, sur notre territoire, aucun d’eux n’a encore organisé ses programmes et envisagé des opérations en BIM.
Etre très en amont de cette réflexion nous permet de leur proposer d’expérimenter ensemble l’apprentissage du BIM et de faire valoir les préoccupations et les intérêts des entreprises.
Porte-parole de toutes les entreprises, interlocuteur privilégié des décideurs et des pouvoirs publics, acteur déterminé du changement … voilà les 3 domaines dans lesquels tous les élus de la Fédération ont contribué.
Il nous faut continuer ce travail d’adaptation de notre Fédération pour qu’elle conserve son leadership et reste l’interlocuteur indispensable des entreprises et de leur environnement.
Je n’ai aucun doute sur l’engagement de chacun pour réussir cet objectif. Je n’ai aucun doute non plus sur la satisfaction des adhérents et leur attachement aux services que nous leur apportons.
Alors, je crois que nous pouvons ensemble faire l’hypothèse que, forte de nouveaux statuts, engagée dans un travail de réflexion avec l’ensemble des Fédérations territoriales, portée aussi par la force de notre tête de pont, la FFB, la Fédération du Calvados en 2018 et en 2019 continuera de s’imposer sur la scène de la construction locale.
Chaque adhérent peut y contribuer directement en témoignant, pour diffuser sur tout le territoire, les actions et les positions de la Fédération.
Merci à tous de votre soutien dans ce challenge ! "

Marc ROLLET


Le 19 juin 2018